mercredi 30 août 2017

septembre 2017

Le samedi 02 septembre 2017 , le rennais Jacques Josse au Café Littéraire du Forum du Livre

Toute la vie de Jacques Josse est rythmée par les livres, ceux qu’il écrit, ceux qu’il lit et ceux dont il parle. Il a naguère dirigé la revue Foldaan et a aussi créé et animé pendant vingt ans les éditions Wigwam. De plus, il dirige depuis quelques années la collection « Piqué d’étoiles » aux éditions Apogée. Sur son blog, « remue.net », il écrit des notes de lecture, souvent sur des auteurs peu connus, mais qui valent le détour. Écrivain, il a publié plus d’une trentaine de livres, dans des proses généralement courtes, acérées, et dont le style, alerte, sans concession, est constamment au service de la plus grande justesse d’expression. Son œuvre est en partie autobiographique et voyage entre le vécu et la mémoire, mais telle qu’elle peut aussi réinventer le réel. La mort est souvent présente dans ses écrits, mais sans pathos, la mort vivante en quelque sorte, avec ce qu’il faut d’humour noir pour la rendre presque fréquentable. 
Il vient de publier aux éditions le Réalgar : « Chapelle Ardente » où il évoque l’un de ses thèmes favoris, la mort, l’Ankou, « avec sa tête aux orbites vides. « Barbus », le patron d’un bistrot de campagne, vient en effet de mourir. Ses amis et clients ont décidé d’honorer sa mémoire, en présence du cercueil, dans la salle du café où il officiait tous les jours, élaborant savamment les cocktails, calmant ici ou là l’impétuosité de tels consommateurs éméchés et voyageant par l’imaginaire, au fil des conversations au coin du zinc, vers les endroits mythiques dont Jacques Josse raffole. 
D’après Alain Roussel 
Venez retrouver l’auteur Jacques Josse pour discuter et partager avec lui autour de son dernier ouvrage. La conférence sera animée par Alain Roussel. 
Entrée libre


*****


Le 22 septembre, Bernard Bretonnière à Talensac



 Soirée Dithyrambe, Proposée par Dixit Poétic 2017

Dégustations de poésie drolatique avec Bernard Bretonnière (poète-énumérateur)

&

d’épiceries fines avec Hervé Jouannic (ambassadeur du goût)


Vendredi 22 septembre
19h30
Médiathèque municipale de Talensac
1 rue de Montfort
35160 Talensac

Gratuit
Réservation conseillée : 02.99.09.35.65

Association Dixit Poétic – 35 380 Paimpont – 02 99 07 85 49 - dixitpoetic@gmail.com


Dixit Poétic propose de croiser l’ouïe et le goût, et joyeusement.

Bernard Bretonnière, vit à La Montagne, jouxtant Nantes. Écrivain polygraphe, son écriture, touche à tout, ce qui fait monde, qu’il tente de collecter le plus souvent sous formes d’énumérations drôles, graves, tendres, quelques fois insaisissables, formes poétiques en soi. François Bon l’affubla du juste qualificatif de « poète-énumérateur » ; un  « collectionneur passionné de toutes choses, qui se plaît à ranger le monde à sa fantaisie » (Alain Girard-Daudon). Il est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages, publiés au Dé Bleu, à L’Amourier, à Color Gang, souvent adaptés sur scène par des comédiens.

Hervé Jouannic, en amoureux des bonnes choses terrestres issues d’un travail relevé, aime partager ses goûts, et pour ce, œuvre à l’enseigne de Comme un air de famille (épicerie fine) à Paimpont.
>Il proposera aux gosiers des finesses de saison.

Comme un air de famille 2, rue du Général de Gaulle 35380 Paimpont


Dixit Poétic - Retrouvez-nous sur notre page Facebook.

*****

Jusqu'au 30 septembre, exposition Angèle Vannier à la Maison Internationale des Poètes et des Ecrivains de Saint-Malo


Découvrez ou redécouvrez ce poète d’exception : Angèle Vannier est née à Saint Servan ,il y a 100 ans, le 12 août 1917. Elle passe une prime enfance heureuse dans un milieu essentiellement féminin. Elle est bercée d’histoires et de légendes au milieu de quatre femmes (grand- mère, tantes, servante) dans une maison familiale: Le Châtelet à Bazouges–la–Pérouse.
C’est là, qu’elle trouvera refuge à l’heure où sa vie va basculer.

Elle est étudiante en pharmacie à Rennes, en 1939 lorsqu’elle devient subitement aveugle.
Pendant un an, elle apprivoise ce monde nouveau, et renait peu à peu à la vie. Elle se met alors, à écrire en dictant des poèmes qu’elle envoie au journal de Théophile Briant « Le Goéland ». Ils sont publiés et elle reçoit le prix de la poésie.
Théophile Briant préface son premier recueil « Les songes de la lumière et de la brume » en 1946.
Rentrée à Rennes, elle enregistre des émissions à Radio-Rennes avec Per Jakez Helias,(sortes de scenarios poétiques ancrés dans la légende.)
A partir de 1947, elle voyage à Paris, seule et sans canne blanche, c’est son choix. Elle assiste à des diners de Théophile Briant et rencontre des poètes. Elle fréquente le tout Paris. Elle devient l’amie d’Edith Piaf, fait des spectacles de lectures et de chant. Elle écrit « Le Chevalier de Paris » qu’Edith Piaf va créer et qui fera le tour du monde en plusieurs langues, en allemand avec Marlène Dietrich, en anglais avec Frank Sinatra ou Bing Crosby puis sera repris de nouveau en français, par Yves Montand ou Catherine Sauvage.
A Paris, Angèle rencontre Paul Eluard et par lui, le surréalisme, qui va marquer un tournant dans son œuvre.
Paul Eluard reconnaît en elle, un grand poète et préface son second recueil : « L’arbre à feu » paru en 1950, où il dit :« Angèle Vannier préserve tout de l’ombre merveilleusement. »
Désormais la vie et l’œuvre de la poète aveugle s’interpénètrent, elle sait se créer un monde avec des personnages hauts en couleurs.
Elle évolue vers des poèmes rimés et rythmés.
Elle se marie et sans doute les lectures conjointes et l’influence surréaliste, l’astrologie , la psychanalyse,la psychologie des profondeurs nourrissent son imaginaire et l‘amènent vers de nouveaux horizons lorsqu’elle publie ses poèmes en 1961, chez Seghers .
La métamorphose est complète avec la publication de « Le sang des nuits » en 1966 toujours chez Seghers.
Parallèlement elle écrit un roman : « La nuit ardente » paru en 1969 chez Flammarion, où sont présents les rites, légendes et mystères de la Bretagne.
Les poèmes de la seconde période d’Angèle Vannier sont plus difficiles, énigmatiques mais des clés permettent d’y accéder.
Angèle Vannier est décédée le 2 décembre 1980.
En 1981, Dodik Jégou a exposé 17 fresques de céramique sur l’œuvre d’Angèle Vannier au Parlement de Bretagne à Rennes.
Ces œuvres sont à présent la propriété de collectionneurs privés dans le monde entier, des photographies de Tugdual permettent de les revoir.
Jusqu'au 30 septembre 2017, une exposition retracera la vie et l’ œuvre d’Angèle Vannier, au travers de photographies de Tugdual et des textes d’Angèle Vannier, des fresques de céramique de Dodik Jégou, des livres signés par de très grands poètes de son époque, à la Maison des Poètes.

Jusqu'au septembre 2017 entrée gratuite du mardi au samedi de 14 h à 18h..

Contact : mipe.asso@laposte.net | 02 99 40 28 77
Site : http://www.mipe-asso.fr